Comment déjouer la complexité des transports de Kyoto

Contrairement aux grandes mégalopoles comme Tokyo et Osaka qui disposent d’une grande ligne de train faisant le tour de la ville, respectivement la JR Yamanote Line et la JR Loop Line, et qui permettent de se déplacer efficacement, Kyoto doit jongler avec de nombreuses compagnies ferroviaires différentes, ce qui peut rendre complexe le moindre déplacement. La JR n’y couvre que très peu la ville elle même et un JR pass ne vous y sera que peu utile.

S’il est techniquement possible de rejoindre n’importe quel endroit par le bus, il est plutôt recommandé de l’éviter dans la mesure du possible. D’une part car ils prennent beaucoup trop de temps sur les longues distances, d’autre part car ils deviennent un enfer en période de forte affluence, et enfin parce qu’ils peuvent se retrouver coincer dans les bouchons. Je ne le recommanderai que lorsqu’il est le seul recours (pour se rendre au Pavillon d’or par exemple), ou que vous êtes à l’économie en prenant un pass 1 journée à 500 yens, et en jouant sur les petites distances pour ne pas passer y perdre trop de temps.

Avec pas moins de 10 compagnies différentes qui officient sur Kyoto, entre le train, le métro, le tramway et les cable-car, se déplacer est un vrai casse-tête puisque chacune d’entre elles a ses propres rails et sa propre billetterie. Pour gagner du temps, il est bon de s’équiper d’une IC card (une carte magnétique rechargeable) comme la Icoca dans le Kansai ou la Suica à Tokyo. Mais en fait, presque toutes sont compatibles ! Avec elle, vous n’aurez qu’à y mettre de l’argent et vous pourrez passer instantanément les portiques sans à avoir à vérifier combien le trajet va vous coûter, et sans faire la queue ! Et l’autre gros avantage, c’est que toutes les compagnies l’acceptent à Kyoto, même les bus !img_map

Enfin, elle fait aussi office de porte-feuille électronique et vous pourrez donc régler vos achats en un éclair dans les combinis ou certains magasins et restaurants !

Pour vous en procurer une, rien de plus simple, elles sont disponibles dans les gares (JR notamment) aux distributeurs de tickets. Il y a un acompte de 500 yens donc si vous chargez 2000 yens, il n’y aura que 1500 yens sur la carte. Vous pourrez récupérer cet acompte en la rendant à un guichet à la fin de votre séjour. Vous pouvez aussi la garder en souvenir ou la réutiliser lors de votre prochain voyage !